Articles Tagués ‘Paris’

C’est pour Fredus Band, un groupe découvert via le site Mupiz.com, que sera la première critique musicale de Wonderland is a lie.

 

Me baladant au gré de ma souris, c’est tout à fait par hasard que je suis tombé sur le profil Mupiz de Julie, où cette dernière a placé en écoute libre quelques titres enregistrés avec soin de la formation jazz fusion. Voici donc l’impression qui s’est dégagée de leur écoute :

 

Fuzzz :

Intro rythmée, entraînante même. On a très vite envie d’écouter le morceau. La partie rythmique ferait presque penser à Pardon Me d’Incubus, partie calme évidemment. On enchaîne sur une partie plus calme, tranquille, planante.. La basse, présente avec sa ligne mélodique et originale, ajoute une touche personnelle au morceau, instrumental. La guitare, que l’on pourrait qualifier de légère, se plait à glisser sur le morceau, tantôt juste et lente, tantôt virtuose et endiablée.

Just the two :

Intro jazzy, toute calme, laisse pressentir un morceau calme. C’est effectivement le cas, bien que le morceau en lui-même fasse penser à de nombreux styles différents, du reggae à la fusion. On y retrouve des éléments très prometteurs, tels que la voix, au potentiel exploité pleinement, qui se plaît à chanter dans un registre medium – aigu.

 

De nombreux autres morceaux du groupe sont présents sur la toile, il suffit pour les retrouver de taper Fredus Band dans votre moteur de recherche, et une liste conséquente de liens s’affiche. Deux ont ici été présentés, dans un souci de concision, mais on notera le talent de cette formation, transmettant à la fois émotion et détente.

 

– Chapelier rouge

Publicités